“Giuseppe Borsato” de Roberto de Feo

 

Une monographie exceptionnelle – la plus complète qui existe à ce jour – sur l’artiste vénitien Giuseppe Borsato – 1770-1849 – superbement écrite par Roberto de Feo qui sait tout de cet artiste éclectique qui marqua son siècle puis tomba injustement dans l’oubli.

Giuseppe Borsato fut bien davantage qu’un peintre védutiste et qu’un dessinateur hors-pair. Il fut aussi un décorateur d’intérieur de génie de palais vénitiens et de la Vénétie , un concepteur de décors scéniques éphémères lors de fêtes spectaculaires données sur le Grand Canal pour l’accueil des souverains à Venise pendant l’occupation puis la Libération, un peintre de fresque murale remarquable, le scénographe officiel du théâtre La Fenice pendant plus de dix ans et un designer de meubles superbes et classiques, sans oublier son activité de professeur à l’ Académie des Beaux-Arts de Venise.

Responsable de la décoration à fresque du Palais Royal de Venise (l’actuel Musée Correr) et de la Villa Royale à Stra (Villa Pisani de Stra) pendant les années de domination napoléonienne puis autrichienne, il eut l’occasion de servir durant l’ère napoléonienne l’élite de la société vénitienne de l’époque tels que le Vice-roi Eugène de Beauharnais et Dominique Vivant Denon (le premier directeur du Musée du Louvre de l’époque) et sous la domination autrichienne de nombreux membres du gouvernement et de la Cour Impériale ainsi que de très nombreux aristocrates et riches bourgeois italiens et étrangers.

Décor éphémère conçu par Borsato pour l’arrivée triomphale de Napoléon à Venise

 

Giuseppe Borsato a conçu, dirigé et en grande partie réalisé de sa main le superbe décor néo-classique du Palais Royal de Venise, voulu par Napoléon puis habité par les Habsbourgs puis les Savoie avant d’être transformé en Musée au XX ème siècle – le Musée Correr – qui a doublé sa superficie grâce à l’intégration de vingt pièces que la Comité Français pour la Sauvegarde de Venise a fait restaurer après avoir obtenu le départ des administrations locales qui les occupaient comme bureaux.

Palazzo Correr, ex-palazzo Reale di Venezia, appartamento di Sissi

 

Giuseppe Borsato réalisa aussi de nombreuses vues de Venise de réminiscence canalétienne, avec un goût marqué pour la chronique de son temps, illustrant davantage un événement plutôt qu’un lieu, témoignant de situations métérologiques singulières à Venise et fut le protagoniste pendant plus de cinquante ans de l’évolution du goût pictural du XIX ème sièle vénitien.

Décorateur de nombreux théâtres, dont la Fenice, il signa les scénographies de premières absolues d’ œuvres de Rossini qui devinrent des jalons dans le domaine de la scénographie théâtrale.

Divulgateur emphatyque du style Empire, il fut certainement le promoteur sur la lagune de l’évolution du goût au XIX ème siècle, imposant le nouveau crédo avec détermination, donnant vie à cette mode néo-classique dont il fut le plus parfait représentant à Venise.

La richissime monographie de Roberto de Feo est l’oeuvre d’ une vie, de plus de trente ans de recherches, à l’origine sa thèse de doctorat enrichie de très nombreuses autres contributions qui offre une vision exhaustive de cet artisite vénitien du XIX ème siècle aux multiples talents.

L’auteur Roberto de Feo

 

Toutes les photos présentes dans cet article sont de propriété de l’auteur Roberto de Feo.

 

http://www.cini.it/publications/giuseppe-borsato-1770-1849-2

 

http://www.scriptanet.net/books/

 

Pour en savoir plus sur le Comité Français pour la Sauvegarde de Venise:

http://cfsvenise.org/bienvenue/

 

Lascia un commento