Crea sito

Découverte de Taurisano et Ruffano dans les Pouilles

©Corinne Sadaune. Ruffano

 

A la découverte d’itinénaires touristiques alternatifs dans les Pouilles, cette splendide région du sud de l’Italie, caractérisée par son sable blanc et son eau bleue turquoise transparente, ses églises d’un baroque exacerbé, des paysages émotionnant fait d‘oliviers et de trulli et une gastronomie à vous couper le souffle tant par sa richesse que par sa qualité.

Nous étions basés au Resort & Spa Parco dei Principi, à Torre San Giovanni à Ugento (province de Lecce). L’aéroport le plus proche est celui de Bari, à 110 km, par minicar fourni par l’hôtel. Sur notre route, des plaines entières d’oliviers à perte de vue. Certains centenaires et merveilleux, d’autres agressés par la terrible maladie qui les fait s’assécher puis mourir. Un paysage en mutation donc, le temps d’isoler les arbres malades, les couper et les remplacer par d’autres qui ne sont pas sensibles à ce parasite. Cela va prendre du temps et risque de bouleverser le paysage centenaire des Pouilles.

©Parco dei Principi, piscine

 

Au milieu des oliviers, des murs de pierres et des “trulli” ou “pajare”, constructions anciennes typiques de ces lieux pierreux. Beaucoup d’hôtels ont restauré les antiques “masserie” du XVII ème siècle, caractérisés par des belles pierres solides formant la structure du bâtiment, améliorée par des cheminées pour les feux de bois, donnant beaucoup de charme à ces anciens édifices autrefois utilisés en dépôts ou étables.

Pajare du Salento.

 

C’est ce qu’a fait  le Resort & Spa Parco dei Principi qui a entièrement restauré les structures anciennes, l’une au centre du resort à proximité de la piscine et l’autre en restaurant bucolique.

©Hélène Sadaune- Intérieur de la masseria du resort Parco dei Principi transformé en restaurant.

 

Ce qui frappe le plus arrivé dans les Pouilles c’est la couleur de la mer et du sable. Le sable est d’un blanc candide et la mer couleur azur comme aux Maldives…En effet, il s’agit de la mer ionienne, la mer en commun avec la Grèce, si bleue qu’elle surprend pour qui habite comme moi au bord de la mer Adriatique (sable jaune et mer grise).

©Hélène Sadaune Sable blanc de Torre San Giovanni di Ugento

 

La première resource pour des vacances dans les Pouilles est donc la mer, en particulier si votre hôtel est doté de sa propre plage privée avec parasols et chaises longues.

Toutefois, si vous avez envie de sorties culturelles, vous pouvez organiser une excursion (votre hôtel vous fournira voiture et chauffeur) dans l’arrière pays par exemple à Taurisano et à Ruffano.

©Hélène Sadaune- Façade Santa Maria della Strada à Taurisano

 

Taurisano a un joli petit centre ville doté d’une belle église Mère, l’église de la Transfiguration (Chiesa della Trasfigurazione), ainsi qu’une charmante petite église ancienne datant du lointain XIII ème siècle, Santa Maria della Strada, superbement restaurée. Partout dans la ville,  des raffigurations de taureau, symbole de Taurisano, sculpté un peu partout ou sur les pavements de la sacristie des églises.

©Hélène Sadaune, intérieur de la chapelle de l’église Santa Maria della Strada.

 

Une fois visitées les deux trésors de la ville, une pause gourmande au Caffè Italia (170 Corso Umberto I) s’impose. La Caffè Italia est situé en plein centre ville près de l’église mère. Vous y dégusterez la spécialité locale le fameux “Pasticciotto” une délicieuse gourmandise en pâte brisée fourrée à la crème pâtissière, dont la recette remonte à 1475 en l’honneur de Saint-Paul. Il existe également une version contemporaine avec la pâte brisée au cacao fourrée à la crème pâtissière vanillée. Un régal. Le Caffè Italia a été fondé en 1932 et a été le premier à Taurisano à offrir à sa clientèle le premier café Espresso au bar.

©Hélène Sadaune- Pasticciotti traditionnels et au cacao.

 

Ensuite, continuer votre route en voiture jusqu’à la petite ville de Ruffano, comune de 10.000 habitants de la province le Lecce, qui a une église d’un baroque typiquement Leccese qui a de l’incroyable.

©Hélène Sadaune

 

La Chiesa Madre della Natività della Beata Maria Vergine est l’église mère de la cité consacrée à la nativité de la Vierge Marie, construite en pleine époque baroque, entre 1706 et 1713. Les autels sont époustouflants de maestria.

©Hélène Sadaune, autel principal

 

Enfin, et pas le moindre, la gastronomie locale est incroyablement riche et bonne, une profusion de plats à base de légumes du territoire comme les orecchiette aux petits légumes (les orecchiette sont une spécialité qui remonte au XIII ème siècle)

Orecchiette aux légumes.

 

mais aussi à base de produits de la mer (poissons et oursins locaux) spécialités à base de viande comme les pâtes Cavatelli à la viande, les fromages frais locaux comme il Primo Sale (fromage frais solide peu salé) la ricotta et la burrata (mozzarella farcie à la crème), la stracciatella etc. A ne pas manquer, les hors d’oeuvre, qui d’ailleurs sont déjà un repas complet dans le Salento….Il faut avoir bon appétit pour réussir à tout goûter, mais comme l’appétit vient en mangeant, on y arrive tant cette foison est un régal pour nos papilles.

Burrata, mozzarella farcie à la crème épaisse.

 

https://www.puglia.com/cosa-vedere/

http://www.nelsalento.com/blog/itinerario-costa-salentina/

https://masseriamazzetta.it/salento/itinerari-salento/gastronomia-10-imperdibili-bonta-che-dovete-assaggiare-in-salento/

http://www.parcodeiprincipi.it/

Pubblicato da Hélène Sadaune

Master II d'Histoire Moderne de la Sorbonne Paris IV, j'ai travaillé pendant plus de 20 ans pour la C.E. Résidente depuis plus de trente ans à Venise, guide conférencière à Paris et Venise, je suis une passionnée de la civilisation vénitienne et de cette ville hors-norme. Comptez sur moi pour vous tenir informé!

error: Content is protected !!