Crea sito

Galileo Galilei fait essayer au Doge de Venise son téléscope

Fresque de Giuseppe Bertini, peintre romantique et vériste du XIX ème siècle italien, qui dépeint le doge de Venise Leonardo Dona essayant la longue vue perfectionnée par Galileo Galilei le 21 Août 1609 en haut du campanile San Marco de Venise (historiquement) içi représenté dans un intérieur coquet.

Le doge Leonardo Dona fut l’ami de Galilée,  qu’il avait connu à l’Université de Padoue, où ce dernier enseigna de 1592 à 1610, dix-huit longues années “Les plus belles années de ma vie” comme l’écrira Galilée. Une fois parti de l’université de Padoue pour celle de sa Pise natale, il perdit la puissante protection de la Sérénissime et fut condamné pour hérésie par l’inquisition en 1633. Il dut abjurer publiquement ses théories révolutionnaires pour éviter le bûcher.

A Venise  l’inquisition avait fort peu de prise, grâce à une politique progressiste et d’ ouverture aux savants tels que Copernic qui enseigna à Padoue avant Galilée ainsi que bien d’autres scientifiques en odeur d’hérésie ailleurs.

On ne rappellera jamais assez que la Sérénissime était une République conservatrice et éclairée grâce au solide bon sens et à l’intelligence de ses gouvernants. Pour cela elle dura plus de mille ans et ne tomba que face à l’Homme du Destin, auquel personne ne sût résister: le général Bonaparte en 1797, futur Napoléon et empereur d’un empire européen.

 

 

Pubblicato da Hélène Sadaune

Master II d'Histoire Moderne de la Sorbonne Paris IV, j'ai travaillé pendant plus de 20 ans pour la C.E. Résidente depuis plus de trente ans à Venise, guide conférencière à Paris et Venise, je suis une passionnée de la civilisation vénitienne et de cette ville hors-norme. Comptez sur moi pour vous tenir informé!

error: Content is protected !!